Agrégateur de contenus

BeerAdvisor
Les saveurs de la terre
Les itinéraires du goût
Bières artisanales

BièrAdvisor

Bières uniques en Ombrie

L'Ombrie est une région historiquement liée à la production de bière, qui trouve ses racines dès le XIXe siècle avec la naissance d'importantes brasseries historiques, précurseurs de celles qui font aujourd'hui de notre région un pôle d'excellence dans le secteur brassicole.

En 2003, avec la naissance du CERB - Centre de recherche pour l'excellence brassicole, et avec la création récente de l'industrie du houblon, l'Ombrie a acquis une position de premier plan au niveau national dans la recherche et le développement de la bière et de ses matières premières.

Aujourd'hui, l'Ombrie compte de nombreuses brasseries artisanales et micro-brasseries qui utilisent des matières premières locales et d'excellents produits du territoire : une identité si locale qu'elle semble permettre l'introduction du concept de terroir également pour la bière.

Nous vous proposons un itinéraire qui vous permettra de découvrir ces produits d'excellence qui, laissant place à la créativité de nos brasseurs, deviennent des ingrédients et des inspirations dans la création des bières ombriennes. Un voyage qui vous fera découvrir des bières créées avec des ingrédients surprenants et leurs caractéristiques.

Commençons par les matières premières :

EAU

L'ingrédient principal de la bière est l'eau, à plus de 90 % !

Il existe de nombreuses brasseries ombriennes qui sélectionnent les eaux minérales locales, beaucoup choisissant celles de Nocera Umbra, une ville liée à ses sources renommées aux propriétés uniques, qui contribuent à la haute qualité d'une bière artisanale. En effet, les caractéristiques organoleptiques de chaque eau influencent la production et le goût final de la bière.

MALT

Le malt constitue l'âme de chaque bière, le composant essentiel et déterminant qui donne saveur, couleur et corps au produit final. Dérivé d'un processus de germination et de séchage ultérieur de céréales telles que l'orge, le blé ou d'ingrédients plus particuliers, le malt est obtenu dans des usines spécialisées spécifiques, les malteries, qui jouent un rôle crucial dans le contexte de la production de bière. En Ombrie, la présence de ces usines est étroitement liée aux brasseries artisanales locales. Leur mission consiste à transformer la matière première en malt pour la création de la bière, un processus qui peut être réalisé directement sur le sol régional. La production locale est souvent privilégiée, créant ainsi un produit à l'identité entièrement ombrienne : de la matière première à la bière.

HOUBLON

La courte chaîne d'approvisionnement du houblon ombrien crée un lien direct entre les agriculteurs et les brasseries, ce qui favorise la durabilité et la valorisation de la région. Le système d'approvisionnement sans intermédiaires garantit la transparence, la qualité et la fraîcheur ! Des éléments qui contribuent à améliorer les résultats des processus de brassage, en promouvant l'authenticité et la diversité dans le secteur.

Marker
Étape 1
La vallée de la rivière Corno

CASCIA

La première étape de notre itinéraire commence dans la ville de Cascia, un lieu associé à la production de cicerchia (gesse), de roveja et de safran.

Les deux premières sont des légumineuses similaires aux pois chiches et aux pois respectivement, qui ont également trouvé un rôle important dans la brasserie et partagent une histoire caractérisée par leur redécouverte après une longue période d'abandon de la culture.

Le safran, l'un des produits typiques de l'Ombrie, a connu le même sort. Cette épice, dont on parle depuis le XIIIe siècle, a fait la fortune de nombreuses villes ombriennes comme Cascia dans le passé.

Bière à cicerchia et à roveja

Le type particulier de bière brassée avec de la cicerchia se caractérise par un arôme extrêmement séduisant dans lequel ressortent des notes minérales et de caramel, ce qui lui confère un goût équilibré.

La Roveja, en revanche, est un ingrédient totalement nouveau dans la production de bière, qui est associé à un mélange de plusieurs malts pour créer un mélange parfait pour une bière à la saveur délicate et légère.

Accords bière à cicerchia : pizza, plats de pâtes, soupes, viandes blanches et fromages moyennement affinés.

Accords bière à roveja : viandes épicées, fromages bleus.

Bière au safran

La ville de Cascia a été la première à relancer la culture du safran depuis 1999, contribuant également à son utilisation pour rendre l'arôme de la boisson blonde locale incomparable, rendant ses teintes dorées encore plus intenses.

Accords bière à safran : apéritifs, anchois marinés et à l’huile.

Lire la suite
Marker
Étape 2
Parc National des Monts Sibillini

De NORCIA à CASTELLUCCIO DI NORCIA

La deuxième étape nous emmène dans le Parc National des Monti Sibillini, qui s'étend jusqu'à la frontière entre l'Ombrie et les Marches. La zone se caractérise par une grande variété de productions utilisées dans le processus de brassage. Dans ces lieux, les bières parlent du territoire grâce à l'utilisation de produits locaux comme matériaux pour des productions artisanales distinctives.

À Castelluccio di Norcia, petit village situé dans le Parc National des Monti Sibillini, à environ 1500 mètres d'altitude, la production de lentilles a toujours été une tradition bien ancrée.

Dans la région de Norcia, on trouve également un véritable protagoniste de la production de bière : l'épeautre, utilisé par de nombreux peuples anciens précisément pour la production de boissons alcoolisées fermentées.

Une céréale liée à ce territoire et au Monteleone di Spoleto, la seule zone de l'Ombrie et l'une des rares en Italie où la culture de l'épeautre n'a jamais cessé au cours des siècles.

Bière aux lentilles

La lentille IGP de Castelluccio est un ingrédient précieux qui apporte un mélange unique et caractéristique : elle confère à la bière un arôme délicat caractérisé par d'agréables notes de légumineuses, lui conférant un profil à la fois délicat et corsé en bouche.

Accords bière à lentilles : viandes rouges, fromages affinés, charcuteries.

Bière à épeautre et autres céréales

C'est précisément à Norcia que l'épeautre, ainsi que d'autres céréales cultivées dans la région comme le sarrasin, joue un rôle important dans le processus de brassage. En particulier, l'épeautre perlé de Norcia confère à la bière des notes florales et épicées particulières qui apparaissent au cours de l'évolution du goût.

Accords bière à épeautre : charcuteries assaisonnées, plats principaux de viande, gibier, fromages assaisonnés.

Lire la suite
Marker
Étape 3
Parc régional du Monte Subasio

NOCERA UMBRA – la ville des eaux

L'étape suivante nous emmène au cœur du parc régional du Mont Subasio, à la découverte d'anciennes abbayes et de villes riches en charme et en histoire.

À Nocera Umbra, la « ville des eaux », d'autres produits sont cultivés, notamment le houblon et le cannabis sativa, dont la culture faisait partie de la vie quotidienne des familles jusqu'aux années 1950, et qui était utilisé pour la production de textiles et de cordes.

Avec la relance de la culture en Italie depuis les années 2000, de nombreuses exploitations ont également développé la filière liée à son utilisation dans le secteur alimentaire.

Bière au chanvre

Dans la région de Nocera Umbra, en particulier, cette plante devient un ingrédient inattendu qui, associé à d'autres matières premières de qualité supérieure et à une eau de source précieuse, confère aux bières un arôme unique, transformant une séance de dégustation en une expérience inoubliable.

Accords bières à chanvre : mets légers, poissons frais, légumes, apéritifs, pizzas, fromages frais ou légèrement affinés, légumes secs, viandes rouges, charcuteries et fromages affinés.

Lire la suite
Marker
Étape 4
Entre Villages et Collines

De MONTEFALCO à TORGIANO via Gualdo Cattaneo

Après avoir quitté les terres baignées par le fleuve Topino, nous nous dirigeons vers le territoire ombrien lié à la viticulture. Nous arrivons à Montefalco, où la culture de la vigne et la production de vin remontent à l'époque romaine, et même Pline l'Ancien mentionne les raisins d'Itriola produits sur ces terres. Dans la commune de Sagrantino, l'histoire de la culture de la vigne et de la production de vin est bien documentée, surtout à partir du Xe siècle, comme en témoignent les statuts de Montefalco, qui font état des châtiments réservés à ceux qui causent des dommages à leurs propres vignes ou aux vignes d'autrui.

L'importante culture de la vigne s'étend sur les collines entre Montefalco et Torgiano, où l'on trouve également un musée thématique sur le vin. Cette production particulière a également donné lieu, ces dernières années, à un mariage peu conventionnel avec l'industrie brassicole.

Bière à moût de raisin

Ces bières, appelées Italian Grape Ale, sont classées dans la catégorie des bières aux fruits et sont décrites comme rafraîchissantes ou plus complexes en fonction du type de raisin utilisé. En Ombrie, on en trouve fabriquées avec du moût de Sagrantino di Montefalco, du moût de raisin blanc ombrien et du moût de Moscato, des ingrédients qui non seulement déclenchent la fermentation de la bière de manière spontanée et sans levure, mais créent également des arômes uniques pour un goût frais et parfumé.

Lire la suite
Marker
Étape 5
La ville du chocolat

PERUGIA

Des terres du Sagrantino, notre itinéraire nous conduit à la capitale, Pérouse, célèbre pour un produit capable de conquérir le cœur et le palais de tous : le chocolat.

Depuis le début du XXe siècle, le chocolat est devenu l'un des symboles distinctifs de Pérouse, surtout grâce à l'idée clairvoyante d'une femme entrepreneur qui baptisa son entreprise de confiserie d'un nom qui rappelait sa ville. C'est ainsi qu'est née Perugina, qui, entre un Bacio et une tablette de chocolat Luisa, a conquis les palais des Italiens.

Des films avec des acteurs célèbres aux musées et aux écoles, en passant par le plus grand événement chocolaté d'Europe, Eurochocolate, ce délicieux ingrédient est devenu un véritable moteur touristique pour la ville.

Bière au cacao

Des combinaisons qui semblaient impossibles, même l'élément de base du chocolat, le cacao, est devenu un ingrédient utilisé dans la production de certaines bières artisanales, les rendant extraordinaires et douces au palais.

Lire la suite
Marker
Étape 6
Terres de Haute Ombrie

De Città di Castello à Umbertide en passant par Montone

En quittant Pérouse, notre voyage se poursuit dans le calme des bois de la Haute Ombrie. Entre les villes de Montone et d'Umbertide, où se déroulent chaque année des manifestations consacrées aux produits des bois et des sous-bois, il est désormais possible de découvrir ces trésors grâce à leur utilisation en tant qu'ingrédients spéciaux dans les bières artisanales de la région.

Bière à la châtaigne, à la châtaigne et au miel, au laurier et au miel

Un ingrédient spécial utilisé dans les bières typiquement italiennes est la châtaigne, qui donne à la bière une texture enveloppante grâce à sa richesse en amidon. Le résultat ? Une bière qui capture l'essence de la saison automnale, avec des notes de châtaigne et de miel.

C'est précisément le miel, que l'on trouve en combinaison avec des châtaignes ou des feuilles de laurier ou seul, qui apporte une touche de douceur et des arômes uniques. Son haut degré de fermentabilité en fait un élément important qui apporte une aromaticité distincte et crée des bières à l'empreinte alcoolique irrésistible.

Accords bière à châtaignes et miel : biscuits, gâteaux ou desserts secs.

Accords bière à miel et laurier : avec un plat de viande important, de la charcuterie, des fromages affinés et des pizzas spéciales.

Accords bière à miel : plats principaux de viande, charcuteries, fromages.

Lire la suite
Marker
Étape 7
Dans le Parc Régional du LAC TRASIMENO

De Castiglione del Lago à Tuoro

À l'ombre des bois, nous nous dirigeons maintenant vers le lac Trasimeno pour découvrir l'une des légumineuses les plus extraordinaires de l'Ombrie: le haricot «fagiolina del Lago Trasimeno», parfois également appelé «fagiolo dall'occhio». Cette légumineuse, connue depuis l'Antiquité, est le seul haricot cultivé en Europe avant l'introduction des variétés américaines.

Comme d'autres produits locaux, le haricot de Trasimène, qui a récemment obtenu une Sentinelle Slow Food, a risqué de disparaître après la Seconde Guerre mondiale, mais il a heureusement fait un retour triomphal. Au début, il n'était vendu que dans une épicerie de la place de Pérouse et était particulièrement apprécié dans sa forme blanche sans œil, appelée «risina del lago».

Bière à la Fagiolina del Lago Trasimeno

L'histoire de ce produit local est ravivée par une interprétation innovante, devenant un ingrédient spécial qui donne un goût équilibré aux bières artisanales. Ces créations s'inspirent du territoire où est cultivé le haricot fagiolina, capturant les notes distinctives et caractéristiques de cette légumineuse ombrienne.

Accords bière à fagiolina del Lago Trasimeno : poissons, viandes blanches et fromages moyennement affinés.

Lire la suite