Agrégateur de contenus

The Rione Spada of Foligno and the Porticato delle Conce

Le Rione Spada de Foligno et le Portique des Conce

Foligno, située au cœur de la vallée de l'Ombrie, est un lieu où les traditions sont constamment renouvelées, sans jamais perdre leur essence, grâce au lien fort que les habitants de Foligno entretiennent avec leur histoire.

Un lien qui les pousse chaque année à renouer avec les racines de leur passé à l'occasion de la Giostra della Quintana, la reconstitution historique d'une joute de 1613, disputée sur la Piazza Grande entre cinq descendants d'autant de familles nobles des quartiers (rioni) de la ville, pour résoudre le doute quant à "ce qui satisfait le plus un chevalier d'honneur: conserver la grâce du prince ou la faveur continue d'une belle et très douce dame".

Le Rione Spada, l'un des plus caractéristiques de la ville, comprend l'historique Palais Trinci, datant de la fin du XIVe siècle, et le Portique des Conce, qui donne sur le Canale dei Molini (ou Topinello). Au XIIIe siècle, les Perugini avaient assiégé Foligno et, pour accélérer la reddition de la ville, ils avaient détourné le cours du Topino à l'extérieur des murs. Le Canale est donc le cours originel du Topino qui traversait Foligno d'est en ouest.

Le fleuve est l'un des plus grands de la région et était déjà important dans l'Antiquité, lorsqu'il s'appelait encore Supunna, un nom dérivé d'une divinité légendaire de l'eau. À l'époque romaine, il était connu sous le nom de Tinia, comme en témoignent les écrits de Silio Italico, Pline et Strabon, qui le mentionne sous le nom de "Tenea". C'est Dante Alighieri qui l'a appelé pour la première fois "Tupino" dans sa Commedia, notamment dans le Cantique du Paradis, où saint Thomas d'Aquin décrit le lieu de naissance de saint François d'Assise.

L'origine du nom du quartier est racontée par l'historien du XVIIe siècle Ludovico Jacobilli, qui le fait remonter au nom d'une ancienne population, les "Spatarij", qui, selon la légende, occupaient et habitaient la zone située près de l'église de San Giovanni dell'Acqua et de la Porta Spataria. Bien qu'aucune source ne le confirme, une dalle gravée d'un ancien blason avec, au centre, une épée "nue", témoigne encore du symbole du Rione Spada.

La présence abondante d'eau a favorisé l'essor de manufactures et d'ateliers de commerce dès le Moyen Âge; des moulins à blé et à huile, des tanneries pour le cuir, des cires et des savonneries étaient implantés dans cette zone. Trois tanneries étaient encore en activité en 1700. Le Portique delle Conce, restauré il y a quelques années après une longue période d'abandon, conserve les anciennes usines donnant sur le canal.

Il n'est pas difficile d'imaginer l'émeute d'odeurs, le brouhaha des passants et l'atmosphère rustique que le Porticato delle Conce devait avoir au Moyen Âge. Un esprit qui revit aujourd'hui à travers les bougies allumées par les tavernes du Rione Spada pendant les jours de la Quintana.

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs