Agrégateur de contenus

Basilica of San Salvatore

Basilica of San Salvatore, Spoleto

La basilique de San Salvatore, érigée sur la colline de Ciciano, est intégrée au cimetière de Spolète, à l'extérieur des murs de la ville médiévale.

La façade était à l'origine couronnée d'un fronton triangulaire et précédée d'un portique. Aujourd'hui, elle est divisée en deux étages: dans la partie inférieure, il y a trois élégants portails en pierre, les frises des architraves sont d'inspiration romane, dans la partie supérieure, il y a trois fenêtres. Les fenêtres latérales sont surmontées d'un fronton avec un tympan triangulaire, tandis que la fenêtre centrale comporte deux petits piliers soutenant un arc en plein cintre avec un linteau décoré de motifs classiques.


Les traces de plâtre sur la façade suggèrent qu'elle a été recouverte tout au long de l'ordre supérieur. 

L'intérieur, de type basilical, comporte trois nefs se terminant par une abside semi-circulaire et deux absides carrées. Les nefs, dont la centrale est la plus haute, sont divisées par des colonnes doriques nues, surmontées d'un entablement. Le presbytère, encadré par un arc de triomphe et bordé de colonnes corinthiennes, est couvert d'une coupole à huit segments reposant sur quatre hautes colonnes d'angle. Au milieu de l'abside, à l'intérieur d'une niche, se trouve une fresque représentant une croix monogrammée qui, avec des traces de décoration en faux marbre, témoigne de la plus ancienne décoration picturale. 


Au-dessus se trouve une Vierge à l'Enfant et un Saint, une fresque fragmentaire du XIIIe siècle et à côté, une Crucifixion du XVIe siècle. 


Les origines de l'église, initialement dédiée à San Concordio, remontent probablement aux IVe-Ve siècles. Au VIIIe siècle, à la suite de la rénovation lombarde, l'église prend le nom de Saint-Sauveur en raison de l'image représentant Jésus-Christ, placée au-dessus du maître-autel. Au XIe siècle, l'église a retrouvé son nom d'origine, qui a duré jusqu'au XVIIe siècle; au XVIIIe siècle, des rénovations ont été effectuées et la lanterne de l’église a été ajoutée. 
 

L'aspect actuel est déterminé par les restaurations effectuées au cours du XXe siècle, qui ont éliminé les altérations ajoutées au cours des siècles et ont permis à l'église de reprendre le titre de Saint-Sauveur.


En 2011, la Basilique de Saint-Sauveur a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO dans le cadre du site en série Les Lombards en Italie. Les lieux du pouvoir (568-774 après J.-C.), qui comprend les monuments lombards le plus importants d'Italie.

 

Heures
Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs