Agrégateur de contenus

Santuario Santa Maria Bianca

Sanctuaire de la Vierge Blanche - Campello

Le sanctuaire a été érigé en 1516, à proximité des sources de Clitunno, pour vénérer une image de la Vierge à l'Enfant.
L'église était initialement appelée Notre-Dame du Bon Secours, puis Madone de la Miséricorde et enfin la Vierge Blanche, pour la distinguer de la Brune (près de Castel Ritaldi) et de la Rouge (Pietrarossa). Le magnifique portail en pierre de la façade a été réalisé en 1521 par le maître Cione de mastro Taddeo de Côme. L'église avait la forme d'une croix latine, surmontée d'une coupole. Le clocher a été ajouté en 1617.

En 1797, l'architecte Giuseppe Valadier fournit les plans du maître-autel, des autels latéraux mineurs et des stucs qui ornent l'intérieur, superposant des éléments du goût néoclassique à ceux de la Renaissance. 
La façade de l'église, à deux pentes, présente une structure simple, avec quatre pilastres élancés en terre cuite qui se terminent par une corniche crantée, couronnant tout le comble. Au centre se trouve le portail, sobre et élégant comme peu d'autres, dont le classicisme symétrique rappelle les éléments périphériques de la façade du Petit Temple. Le portail est surmonté d'une grande fenêtre circulaire. 
À l'intérieur de l'église, dans l'abside, se trouve une grande fresque de Fabio Angelucci de Mevale de Visso, datant d'environ 1574. Elle représente le couronnement de la Vierge par l'Éternel et du Christ, avec des personnages de l'Ancien et du Nouveau Testament. 
Lo Spagna a peint à fresque les côtés de l'autel (Annonciation et Nativité), aujourd'hui détachés et conservés dans la sacristie. Dans les autels latéraux, il y a de belles peintures des XVIe et XVIIe siècles et dans la sacristie, on peut admirer, en plus des deux peintures mentionnées ci-dessus, des aménagements de valeur et du mobilier.
 

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs