Agrégateur de contenus

The “Filet at Modano” of San Feliciano on Lake Trasimeno

Le filet à Modano de San Feliciano sur le lac Trasimène

San Feliciano est un hameau charmant de la commune de Magione, dont l’histoire est étroitement liée aux eaux du lac Trasimène sur lequel il se reflète. Des générations de pêcheurs y vivent depuis des siècles, dont les compétences ne se limitent pas à la pêche, mais s’étendent à la création de filets grâce à une technique particulière de tissage du fil à l’aide d’une aiguille ou d’une bobine appelée « modano ».

Ce savoir est également répandu dans d’autres régions à vocation halieutique ou non, et c’est précisément à San Feliciano qu’il a donné naissance à une pratique capable de combiner deux anciennes techniques de travail relevant de deux domaines apparemment éloignés : la création d’un filet de pêche et la broderie.

Les débuts de cet artisanat remontent à la fin du XIXe siècle avec l’arrivée de Mme Andrianna Massaria, née en Vénétie et épouse d’Anselmo Cesaroni, fondateur en 1913 de l’école d’hydravions de San Feliciano. Amie de la Marchesa Guglielmi d’Isola Maggiore, qui avait également introduit et enseigné aux femmes de l’île la pratique de la dentelle irlandaise, elle commença en 1890 à enseigner l'art de la broderie au filet à un groupe de femmes du village, épouses et filles de pêcheurs et donc qualifiées pour réparer les filets de pêche utilisés par les hommes de la région.

Au fil du temps, cette technique s’est affinée et, vers le milieu des années 1990, une véritable école est née à San Feliciano, maintenue en vie grâce à la passion d’un groupe de femmes du village, auxquelles s’est joint un pêcheur, habile à fabriquer et à broder des filets de modano, au point de créer de véritables œuvres d’art en filet, comme la nappe qu’il a ensuite offerte à l’église de Poggiodomo, la ville natale de sa femme, réalisée en deux ans de travail.

L'école, dont l’objectif est de maintenir cet artisanat en vie par l’enseignement et la transmission des connaissances, en particulier aux nouvelles générations, est devenue en 2019 l’Associazione Filet A Modano San Feliciano APS. La même année, grâce au conseiller pour la culture de la municipalité de Magione, elle a aménagé un espace d’exposition qui peut être visité au Musée de la Pêche du Lac Trasimène et certaines des œuvres produites sont demandées pour être exposées dans des musées à travers l’Italie.

L’association a récemment rejoint le projet de candidature du « Saper fare del merletto italiano » (Savoir-faire italien de la dentelle) avec 26 autres associations en Italie, chacune avec ses propres caractéristiques, pour la reconnaissance en tant que patrimoine immatériel de l’humanité et, en novembre 2019, elle a été inventoriée par le MIBAC en tant que patrimoine culturel immatériel et incluse dans le projet PACI de l’ICCD (Istituto c Centrale per il Catalogo e la Documentazione).

Informations et visites: Antonella Catalano 347 5473589

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs