Agrégateur de contenus

Terzo Paradiso - Foto di Lucio Lazzara per FAI - Fondo Ambiente Italiano
Parcs naturels et parcs à thème
Trekking

Le Bois de Saint François

Un refuge de sérénité et de spiritualité à deux pas d’Assise

Un sentier enchanteur immergé dans la nature, tracé au cœur du lieu où vécut le saint patron de l’Italie, saint François, et où il fonda, avec ses compagnons, l’ordre des Franciscains.

Le bois de Saint François, près d’Assise, offre une expérience unique de paix et de beauté en pleine nature. S’étendant sur 64 hectares et ayant une histoire de 800 ans, l’intérieur est un voyage fascinant à travers les charmes, les chênes, les bois, les champs cultivés, les ouvrages anciens et modernes réalisés par l’homme.

On peut y accéder soit depuis le centre d’Assise par le sentier d’un kilomètre et demi qui part de la place devant la basilique supérieure et descend vers la vallée, soit par l’entrée inférieure de l’ancien monastère de Santa Croce, d’où part un second itinéraire circulaire, à l’intérieur, d’une longueur d’environ deux kilomètres.

Grâce aux efforts du FAI-Fondo Ambiente Italiano, le bois de Saint François est ouvert aux visiteurs et aux pèlerins depuis 2011 . Après une restauration minutieuse, la forêt s’est transformée en un véritable trésor de biodiversité, avec des bois, des prairies, des ruisseaux et des oliveraies qui abritent de nombreuses espèces végétales et animales. En parcourant ses sentiers, il est possible d’observer des chevreuils et des écureuils ou d’écouter le chant de nombreux oiseaux.

Mot d’ordre : lenteur

Dans les bois, le long de deux sentiers, on s’immerge dans le paysage vallonné de l’Ombrie et on fait l’expérience de la lenteur et de la contemplation.

Marker
Etape 1
Du centre d’Assise au complexe de Santa Croce

Distance: 1,5 km | Dénivelé: 200m | Difficulté: Moyenne | Temps de trajet: 25 minutes

En partant du centre d’Assise, au milieu de denses étendues de chênes verts et de cornouillers, nous marchons le long du fleuve Tescio, dont l’écoulement placide suggère une halte régénératrice dans la nature. En continuant, on arrive au Ponte dei Galli, un pont en travertin datant de 1356, restauré à la fin du XVe siècle et reconstruit par la municipalité d’Assise entre 1948 et 1949.

Après avoir traversé le pont et atteint le fond de la vallée, nous arrivons au complexe de Santa Croce, habité entre le XIIIe et le XIVe siècle par des religieuses bénédictines. Plusieurs structures du complexe original sont encore visibles, comme l’église romane du même nom, caractérisée par un intérieur simple, où se distingue la remarquable fresque absidiale de 1643, l’« Adoration de la Croix Nue », attribuée au peintre assisien Gerolamo Marinelli ; le presbytère , quant à lui, a été transformé en point d’information et d’accueil des visiteurs. Une plaque près d’une passerelle signale d’autres structures récemment restaurées, comme l’« hospitale », le lieu d’accueil des pèlerins, qui fonctionnait encore dans la seconde moitié du XIIIe siècle.

Lire la suite
Marker
Etape 2
Boucle du complexe Santa Croce jusqu’au « Troisième Paradis » et retour

Distance: 2 km | Dénivelé: 100m | Difficulté: Moyenne | Temps de trajet: 40 minutes

Du complexe de Santa Croce, en continuant le long du Tescio, avec prudence car le sentier peut être glissant à certains endroits, on arrive à une clairière dominée par la tour Annamaria et par l’un des points les plus significatifs de tout le parcours : l’œuvre de Land art « Terzo Paradiso » (Troisième Paradis), offerte au FAI par le maître Michelangelo Pistoletto. La vue la plus saisissante est obtenue en atteignant le point le plus haut de la tour, où se révèle à l’œil le dessin spectaculaire d’un infini revisité. Composé d’une double rangée de 121 oliviers formant trois cercles, dont le plus grand central est occupé par un poteau d’acier de 12 mètres de haut symbolisant l’union du ciel et de la terre. L’artiste lui-même invite les visiteurs à marcher le long des rangées de ce serpentin symbolique pour faire partie de l’œuvre et réfléchir à l’harmonie entre la nature et l’homme.

Depuis la tour, il est possible d’emprunter le chemin qui mène à l’ancien moulin fortifié, utilisé entre le XIIIe et le XIVe siècle pour produire de l’huile ou de la farine, de la chaux, et aujourd’hui transformé en lieu de rafraîchissement.

Lire la suite

Pour information :

L'entrée est gratuite pour les membres du FAI

Pour des informations détaillées sur l’ouverture, les activités, les prix, consultez le site web du FAI