Agrégateur de contenus

La nécropole du Lauscello

La nécropole du Lauscello

Une précieuse nécropole étrusque entourée de bois à quelques kilomètres de Castel Giorgio, à la frontière entre la région de l’Ombrie et du Latium.

Nous vous proposons un passionnant voyage dans le temps et dans l’espace, à quelques kilomètres de Castel Giorgio, à la frontière entre la région de l’Ombrie et du Latium, où se couchent dans la végétation dizaines de tombes remontant au III et au IV siècle avant J. – C., avec des trésors et des mystères à offrir encore. 

Pour atteindre le site vous pouvez commencer par Castel Giorgio, dans la province de Terni, en parcourant pendant environ quatre kilomètres la route régionale 74 ter Maremmana jusqu’au village Casa Perazza, et en poursuivant deux lignes droites ; après moins d’un kilomètre, avant d’un virage où se trouve le panneau du km 91, empruntez un chemin à droite, signalé par des panneaux dédiés aux randonneurs, qui vous conduit sur un tronçon d’un chemin plus important, également à tester : la traversée Orvieto – Bolsena.

Après quelques centaines de mètres, dans la végétation, apparaissent d’un coup les entrées carrées des tombes à chambre étrusques creusées dans le tuf, qui sont placées en damier une tous les cinq mètres et elles se développent dans la zone pour plus de 800 mètres. 

Elles ont été découvertes en 1189 et longtemps pillées par les pilleurs de tombes, mais au cours de la dernière campagne il y a quelques années, les seize sépulcres excavés (mais selon les chercheurs ce sont plusieurs dizaines) ont surpris les archéologues de la Surintendance de l’Ombrie pour les soixante – dix précieuses pièces émergées de l’oubli, en témoignage de la quantité des produits manufacturés et de leur sophistication, malgré le temps et les vols.

Parmi les objets trouvés il y a un pistrice – dans le classicisme un dragon des mers avec la queue de serpent – un miroir, un brûle parfum et de la poterie de différentes dimensions, actuellement gardés dans les magasins de la Surintendance, dans l’attente d’être exposés.

En tout, les merveilleuses mémoires étrusques trouvées dans les trois fouilles à partir des années 1990, sont approximativement 230.

Il faut aussi signaler la diversité entre une tombe et l’autre : certaines présentent un dromos (un couloir de longueur variable, creusé dans le sol ou dans le tuf, qui conduit à l’entrée de la sépulture) de quelques mètres de long, d’autres jusqu’à vingt mètres et d’autres encore ont le plafond à caissons.

Voulez-vous encore ressentir des émotions? Traversez la nécropole en restant toujours sur le même chemin, et vous allez voir d’en haut les nuances d’argent du lac de Bolsena. Vous pourrez aussi toucher du doigt, à proximité, une partie de la Nouvelle Via Traiana, ordonnée par l’Empereur Trajan en 108 après J. – C., avec les surfaces irrégulières d’une antique roche éruptive provenant du complexe volcanique des Monts Vulsini.

Informations et visites guidées
Équipe archéologique de l’Alfina, tél. +39 328 5424738.


 

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs