Agrégateur de contenus

Church of San Francesco Città di Castello

Église de Saint-François à Città di Castello

L’église Saint-François est située dans le centre historique de Città di Castello et représente l’un des principaux et des plus anciens édifices de culte, dont les œuvres d’art et les événements sont liés à l’histoire politique et artistique de la ville.

Construite au cours de la seconde moitié du XIIIe siècle, cette église a été consacrée en 1291 et a ensuite subi plusieurs rénovations et agrandissements au cours des siècles, qui lui ont donné son aspect et sa structure actuels. Du lieu de culte d’origine, il reste aujourd’hui l’imposant extérieur, à l’exception du clocher, reconstruit après avoir été détruit lors d’un important tremblement de terre en 1452.

L'intérieur de l’église, bien qu’il semble aujourd’hui avoir été dominé par des rénovations baroques ostensibles qui ont eu lieu principalement entre 1707 et 1727, conserve encore quelques parties historiquement et artistiquement précieuses qui appartiennent aux phases de construction antérieures de l’édifice.

Parmi celles-ci, la célèbre chapelle Vitelli, réalisée par l’historien de l’art et artiste Giorgio Vasari à la demande de la marquise Gentilina della Staffa, qui, par son mariage, faisait partie de la famille noble la plus importante de Città di Castello : les Vitelli. Cette famille a donné naissance à de nombreuses personnalités sur la scène politique, surtout entre le XVe et le XVIe siècle, et a assumé la seigneurie de la ville pendant plus de deux siècles, l’enrichissant d’une architecture importante, comme le Palazzo della Cannoniera, le plus majestueux des quatre palais commandés par la famille. Un mécénat qui a également touché Gentilina della Staffa elle-même, dont on se souvient comme d’un soutien éclairé aux artistes : ce n’est pas un hasard si la chapelle Vitelli abrite d’autres œuvres d’art fascinantes, comme le Couronnement de la Vierge peint par Vasari lui-même, ou les magnifiques boiseries incrustées de la vie de saint François et de la Vierge, véritables trésors qui sont gardés dans la chapelle par une autre création remarquable : la grille en fer réalisée au XVIe siècle par Pietro Ercolani, de Todi.

À gauche de la chapelle Vitelli, le long du mur de la nef principale, se trouve une terre cuite vernissée de l’école de Luca della Robbia, représentant « Saint François recevant les stigmates ». Plus loin, près de l’autel de la famille Albizzini, se trouve une copie du tableau commandé en 1504 à Raphaël Sanzio, le célèbre Mariage de la Vierge enlevé à la ville en 1798 par le général Giuseppe Lechi des troupes napoléoniennes, et conservé depuis 1805 à la galerie d’art Brera de Milan. Comme le rappelle également une importante inscription commémorative sur la façade extérieure de l’église, le « divin peintre » Raphael Sanzio a travaillé à Città di Castello dans sa jeunesse : les traces de son activité précoce subsistent surtout dans les cinq tableaux qu’il a réalisés pour la ville, qui, éplorée, rappelle précisément dans l’inscription le vol de son chef-d’œuvre.

Le tableau de Raphaël n’est pas le seul à avoir été volé dans cette église : devant la chapelle Vitelli, une copie remplace l’Adoration des bergers peinte par Luca Signorelli en 1496, qui se trouve à la National Gallery de Londres depuis 1882.

Au fond de l’église se trouve le maître-autel, attribué au moine franciscain et sculpteur Bienheureux Giacomo da Città di Castello (1292), qui appartient à la phase de construction la plus ancienne de l’église. Enfin, derrière l’autel, logé dans l’abside et surmonté d’un grand orgue mécanique de 1763 encore utilisé aujourd’hui, se trouve un remarquable chœur en bois datant du XVIIIe siècle.

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs