Agrégateur de contenus

Sur les monts Martani et dans la ville des deux mondes
Vélo de route

ROUTE 26 - Sur les monts Martani et dans la ville des deux mondes

Difficulté
Difficile
Dénivelé
1200 m
Distance
83,5 km
Parmi les bois, les vignobles, les oliveraies, les champs de blé et les tournesols, dans un parcours de vallée qui, de Spoleto, atteint les collines des Monts Martani, touchant des villages de grand intérêt historique et artistique.
Départ Spoleto
Arrivée Spoleto
Distance 83,5 km
Dénivelé 1200 m
Difficulté Difficile
Sol Asphalte
Vélo recommandé De route, hybride
Sites touristiques Spoleto, Castel Ritaldi, Giano dell'Umbria, Montecchio, Monts Martani, Massa Martana, Acquasparta.


Cet itinéraire, ainsi que celui de la ROUTE 27, part des installations sportives de Spoleto et se développe au cœur de l'Ombrie, sur les collines des Monts Martani, en passant par des villages de grande valeur comme Giano dell'Umbria et Massa Martana. Il présente également de nombreuses zones d'intérêt naturel et des paysages typiques de cette partie de la région. 

Prendre la Route Flaminia, en contournant la zone militaire: au rond-point, tourner à gauche en direction de Castel Ritaldi. Aux feux de signalisation, tournez à droite, pour vous attaquer à l'un des rares tronçons très fréquentés de l'itinéraire. Au kilomètre 3, une fois arrivé à San Venanzo, tournez à droite vers Protte, en laissant la circulation derrière vous. Après avoir dépassé Protte, tournez à gauche à la jonction avec la route SP457, en passant par Beroide et Castel San Giovanni, et au kilomètre 14, après être arrivé à Bruna, commencez la courte montée qui mène au village caractéristique de Castel Ritaldi.

A la fin de la descente, au carrefour, continuez tout droit et recommencez à monter vers Torregrosso et le Col Marchese, au milieu des oliviers et des champs de blé et avec une vue splendide sur la Vallée de l'Ombrie. À la fin de la descente, à Bivio Moscardini, prendre la SP451 à gauche et après quelques mètres, tourner à nouveau à gauche en direction de Giano dell'Umbria, que l'on atteint au kilomètre 30 après environ 5 kilomètres de montée. Continuez en direction de Mont Cerreto et par une route sinueuse qui serpente au pied de Monte Martano, parmi les oliviers et une épaisse forêt de pins, en touchant le charmant château de Castagnola et en arrivant à la jonction avec la SS316 : ici, tournez à gauche en direction de Massa Martana.

Recommencez à monter légèrement jusqu'à atteindre le col de Viepri (km 42) et descendez ensuite vers Massa Martana, où vous pourrez vous arrêter pour vous reposer. Continuez à descendre le long des restes de l'ancienne Route Flaminia jusqu'à Massa Martana Scalo, puis tournez à gauche vers Acquasparta.

Une fois à Acquasparta (59 km), suivre les indications pour Spoleto et prendre la SR418 pour commencer la montée la plus difficile de la journée, celle qui mène au Col de Firenzuola en 6 km environ à travers les bois. De là, descendez vers Spoleto, entrez dans Baiano pour éviter une partie du trafic et au kilomètre 81,4, à la périphérie de Spoleto, tournez à gauche vers San Niccolò en prenant la petite route qui longe le canal. Au carrefour suivant, tournez à droite et au feu rouge, traversez la route principale, en continuant tout droit dans la rue Visso, en reprenant la première partie de l'itinéraire jusqu'aux installations sportives.

 


Le long de cet itinéraire, vous pourrez visiter le centre historique de Spoleto, l'une des plus belles villes d'Italie centrale, qui, à côté des influences évidentes de l'époque romaine, conserve encore sa structure médiévale. Le monument le plus important de la ville des deux mondes est la cathédrale, mais l'église de Sainte-Euphémie, l'église des saints Jean et Paul, l'abbaye de Saint-Ponziano, l'église de Saint-Dominique et l'église de Saint-Nicolas et le Palais communal sont également intéressants. L'église de Saint Paolo inter vineas (Xe siècle), avec un important cycle de fresques datant de 1200, et l'église de Saint-Pierre, construite au Ve siècle, avec une splendide façade sculpturale romane ornée d'extraordinaires bas-reliefs, sont de grand intérêt. L'imposante forteresse d'Albornoz, construite à partir de 1352, s'élève au-dessus de la ville. À proximité, le Bois sacré de Monteluco, avec sa végétation dense de chênes verts à feuilles persistantes, présente un grand intérêt naturaliste et spirituel. À Massa Martana, où il reste encore de nombreux vestiges de l'époque romaine, l'église de San Felice, dédiée au saint patron de la ville, l'église de Saint-Sébastien et le Palais communal du XVIe siècle sont à voir.
À l'extérieur du centre se trouvent l'église de Sainte-Marie des Grâces et l'église de Sainte-Marie de la Paix, dont l'extérieur est entièrement recouvert de travertin. Il convient également de visiter les villes pittoresques de Gualdo Cattaneo, Castel Ritaldi, Giano dell'Umbria et Montecchio, situées sur les pentes des monts Martani, qui se distinguent par la beauté de leurs paysages mais aussi par leur richesse historique et artistique.