Agrégateur de contenus

Narni, l'Albornoz et les vestiges romains d'Ocricolum
Vélo de route

ROUTE 20 - Narni, l'Albornoz et les vestiges romains d'Ocricolum

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
800 m
Distance
43 km
De Narni, l'ancienne et fascinante Narnia, aux collines de l'extrême pointe sud-ouest de l'Ombrie, en passant par d'autres villages anciens comme Otricoli, Calvi dell'Umbria et Poggio.
Départ Narni
Arrivée Narni
Distance 43 km
Dénivelé 800 m
Difficulté Moyenne
Sol Asphalte
Vélo recommandé De route, hybride
Sites touristiques Narni, Otricoli, Calvi, Poggio, Castello di Narni.


L'itinéraire part de Narni, plus précisément de la Rocca Albornoziana, un ancien avant-poste construit au milieu du XIVe siècle sur le point le plus élevé de l'éperon où se trouve la ville. De là, descendez vers le centre de Narni et tournez à gauche en direction de Testaccio, une petite ville au kilomètre 2,5. Continuer en direction de Rome jusqu'au carrefour avec la SS3 (km 6,5) et tourner à nouveau à gauche en direction de Rome. En continuant sur les hauts et les bas de cette route jusqu'au kilomètre 14, tournez à gauche vers le centre antique d'Otricoli, célèbre pour la zone archéologique d'Ocricolum, la ville romaine qui s'est développée le long du Tibre près du port d'Olio et dont les vestiges appartiennent en grande partie à l'époque augustéenne.

Après avoir passé le centre de la ville, tournez à gauche et suivez les indications pour Calvi dell'Umbria: après quelques virages en descente, au kilomètre 17 commence la montée vers Calvi, où vous atteindrez le kilomètre 24,5 et où vous pourrez vous arrêter pour vous rafraîchir. Ici, en plus de nombreuses œuvres artistiques et historiques, en pédalant dans les rues du village, vous pourrez admirer de nombreuses peintures murales représentant la Nativité. De Calvi, reprendre la SP18 en direction de Narni, en pédalant pendant plusieurs kilomètres dans un paysage surréaliste de bois et de silence. Au kilomètre 30, après avoir atteint l'ancien village de Poggio, continuez tout droit jusqu'au carrefour avec la SS3 (km 37) et tournez à droite en direction de Narni, en reprenant la route empruntée au début de l'itinéraire. Passez Testaccio, arrivez aux portes de Narni au km 42: avant de tourner à droite et de reprendre la montée qui mène à la Rocca (km 43).

 


En parcourant cet itinéraire, vous devez entrer dans le centre historique de Narni, une ville qui a plus de 3 000 ans d'histoire et qui a été conquise par les Romains en 299 avant J.-C. sous le nom de Narnia. Visitez les beautés qu'elle recèle, y compris les surprises palpitantes du sous-sol dans l'itinéraire évocateur de Narni souterrain, un paysage mystérieux enfermé dans le cœur d'une ville qui devient la destination d'un itinéraire à travers l'histoire, l'art et la culture des civilisations passées avec des aqueducs, des citernes, des tunnels, des cryptes et même la chambre de torture du tribunal de l'Inquisition, avec une cellule qui montre encore les graffitis gravés par les prisonniers en attente de condamnation. Le grandiose pont Augustus, le pont Cadona et l'aqueduc Formina sont des vestiges de l'époque romaine. Des œuvres telles que la cathédrale de Saint Giovenale, l'église de Saint Domenico, l'église de Sainte Marie Inpensole, l'église de Saint Agostino et l'église de Saint François remontent à la période médiévale. La Place des Prieurs est splendide, où, outre l'austère Palazzo del Podestà, s'élève la Loggia dei Priori, laissant apparaître la délicieuse Loggia del Banditore. Au-dessus de la ville se dresse la superbe forteresse d'Albornoz, récemment restaurée, érigée dans la seconde moitié du XIVe siècle sur ordre du cardinal Albornoz. 
À Otricoli, visitez la zone archéologique d'Ocricolum, la ville romaine qui s'est développée le long du Tibre près du port d'Olio: l'ensemble des vestiges qui subsistent appartiennent presque tous à l'époque augustéenne: un théâtre, un amphithéâtre et un imposant bâtiment à arcades qui soutenait peut-être l'un des monuments les plus importants de la ville, le Capitolium. À Calvi dell'Umbria, les peintures murales représentant la Nativité valent la peine d'être vues. Elles sont l'œuvre de peintres italiens et étrangers renommés qui viennent à Calvi chaque année depuis 1982 pour peindre à fresque les murs des anciennes maisons de la ville dans une galerie de peintures murales qui ont valu à cette ville le titre de "ville des crèches".