Agrégateur de contenus

Petite plaine entre la vallée du Nestore et le Mont Peglia
Vélo de route

ROUTE 25 - Petite plaine entre la vallée du Nestore et le Mont Peglia

Difficulté
Difficile
Dénivelé
1600 m
Distance
94 km
Traversez la vallée du Nestore jusqu'au Mont Peglia, en pédalant dans un paysage vallonné et principalement rural, parmi les petits villages et les châteaux du Cœur vert de l'Italie.
Départ Marsciano
Arrivée Marsciano
Distance 94 km
Dénivelé 1600 m
Difficulté Difficile
Sol Asphalte
Vélo recommandé De route
Sites touristiques Marsciano, Compignano, Montegabbione, Montegiove, Monte Peglia, Pornello, San Venanzo.

 

Avec ses 1 600 mètres de dénivelé sur 94 kilomètres, cet itinéraire est l'un des plus difficiles parmi ceux proposés. Compte tenu de la difficulté constante de l'altitude et du peu de terrain plat, elle nécessite un bon braquet et ne convient qu'aux cyclistes entraînés, mais elle ne pouvait pas être exclue vu la beauté des paysages qu'elle traverse, notamment dans la vallée du Nestore et entre Piegaro et Mont Peglia, où la route traverse les bois, dans des zones où l'intervention humaine est encore presque imperceptible.

Départ du centre sportif de Marsciano, une ville célèbre pour l'industrie briquetiere. Dirigez-vous vers San Venanzo et ensuite vers le centre ville, en tournant à gauche sur la SP376 en direction de Migliano et Morcella. A la bifurcation pour Morcella, tourner à gauche vers Migliano, commencer la montée et continuer sur la SP340 jusqu'à la bifurcation pour Mercatello, en parcourant un paysage de collines encore majoritairement rural.

Au kilomètre 11, on tourne à droite en direction de Mercatello, en passant devant l'ancien fournau de Compignano et, après avoir dépassé le village, on continue jusqu'au pied de Spina, que l'on atteint au kilomètre 19 après une montée assez exigeante. Continuez en direction de Castiglione della Valle et d'ici continuez vers Tavernelle sur la SS220, où vous devez faire attention à cause du trafic. Une fois passé Tavernelle, continuez tout droit jusqu'au kilomètre 43, tournez à gauche vers Piegaro et commencez la montée qui mène à Monteleone di Orvieto.

De là, après une descente raide et une montée tout aussi raide, vous atteindrez Montegabbione, où vous pourrez faire une pause avant de tourner à gauche sur la route provinciale SP57 en direction de Montegiove, une route qui s'étend sur plusieurs kilomètres à travers les bois et à l'écart de la circulation. Il s'agit du tronçon le plus difficile de l'itinéraire, où il faut négocier plusieurs montées et descentes et en particulier les montées de Montegiove et Pornello, mais la beauté des paysages traversés récompense amplement l'effort.

Au kilomètre 76, la montée de Pornello presque jusqu'au sommet du Monte Peglia s'achève. Ici, tournez à droite vers San Venanzo et Marsciano. Un kilomètre plus loin, à la jonction avec la SS317, tournez à gauche en direction de Marsciano et, en passant par San Venanzo, vous revenez à votre point de départ après 15 kilomètres de descente. Si toutefois vous avez encore de la force dans les jambes, vous pouvez tourner à droite et parcourir encore sept kilomètres pour terminer l'ascension du Mont Peglia, d'où vous pourrez ensuite redescendre par la même route jusqu'à Marsciano.

 


Cet itinéraire vous permet de découvrir la beauté naturelle des collines de l'Ombrie centrale, et en particulier le Mont Peglia, d'où vous pourrez profiter d'une vue splendide sur toute la région. À Marsciano, en revanche, ne manquez pas l'église paroissiale de Saint-Jean-Baptiste, patron de la ville, le Palais communal, construit en 1871, le Théâtre de la Concorde et le splendide Palais Battaglia, enrichi par les décorations du peintre futuriste Geraldo Dottori. Ce village, le plus grand centre de production de briques de l'Ombrie, abrite également le Musée Dinamique du la Brique et des Terrecottes, un musée diffus qui parcourt le territoire en visitant des lieux de civilisation rurale, artisanale et industrielle. Le long de l'itinéraire, les anciens châteaux fortifiés de Montegabbione, Monteleone di Orvieto et Montegiove, ainsi que les petites villes de Pornello et San Venanzo, méritent une attention particulière. Près de Montegiove, il convient de visiter le charmant couvent franciscain de Scarzuola, fondé par saint François d'Assise en 1218.