Agrégateur de contenus

Cathedral of Saint Mary of the Assumption

Cathédrale de Sainte Marie de l’Assomption « montée au ciel »

Lorsque vous arrivez sur la Piazza Duomo, vous restez bouche bée face à la richesse de sa façade: la Cathédrale vous frappe immédiatement avec ses flèches élancées, le fond doré des mosaïques, la rosace et les portails en bronze. Ce n'est pas un hasard s'il s'agit de la principale attraction d'Orvieto: extraordinaire synthèse d'architecture, de sculpture, d'arts décoratifs et de peinture, elle est considérée comme étant un joyau du style roman-gothique.

Son histoire

La beauté de la Cathédrale ne réside pas seulement dans les œuvres d'art qu'elle abrite, mais aussi dans l'histoire séculaire de sa construction et dans les traces laissées par les importants artisans qui y ont travaillé. Malgré les nombreux artistes qui se sont succédés et les longues années nécessaires à sa construction, son style uniforme et ses lignes harmonieuses et équilibrées lui confèrent son charme.

Le 14 novembre 1290, le Pape Nicolas IV a posé la première pierre, à une époque de grande vitalité économique et sociale et de volonté de renouvellement spirituel de la ville. Le projet initial est attribué à Arnolfo di Cambio et Frère Bevignate de Pérouse; à partir de 1310, la direction des travaux est certainement passée à Lorenzo Maitani, dont l'intervention a laissé une marque décisive sur la structure.

L'œuvre ne fut achevée qu'à la fin du XVIe siècle, avec les flèches latérales d'Ippolito Scalza.

Un voyage à l'intérieur du Duomo

En entrant dans la Cathédrale, l'impact est impressionnant, notamment grâce au marbre bicolore, qui met en valeur les masses murales et les colonnes. L'espace est solennel, marqué par les hauts piliers qui se succèdent, créant un jeu de perspective exceptionnel. Les nombreuses peintures et sculptures le long des murs et dans les chapelles font de l'intérieur un trésor d'art.

La structure

Le Duomo a un plan basilical à trois nefs, ouvertes par dix chapelles. Le transept droit est occupé par la Cappella Nova ou Chapelle Saint-Brice, un véritable joyau. Ses murs ont été peints à fresque par le peintre Luca Signorelli, qui a pris la relève de Beato Angelico après que ce dernier ait interrompu les travaux. Le thème central des fresques sur les murs et les voûtes est le Jugement dernier, autour duquel gravitent tous les épisodes et personnages liés à la représentation.

Ugolino Di Prete Ilario et Pietro Di Puccio ont été chargés de la décoration de la zone de l'abside, avec des fresques représentant les scènes de la vie de la Vierge. La grande fenêtre aux lignes gothiques raffinées est particulièrement belle. Un autre chef-d'œuvre est le chœur, décoré de sculptures précieuses.

 

 

 

 

res précie

Le transept gauche est occupé par la Chapelle du Corporal. C'est ici que se trouve le Reliquaire, à l'intérieur duquel on peut admirer le Saint Suaire, taché du sang du Christ lors du Miracle de Bolsena: la tradition veut qu'en 1263 un prêtre de Bohème, Pierre de Prague, doutant de la présence du corps du Christ dans l'hostie consacrée (la transsubstantiation), alors qu'il célébrait la messe dans l'église de Sainte Christine de Bolsena, vit du sang suinter de l'hostie tacher le Corporal. Le Pape, qui se trouvait à Orvieto, demanda que le Saint Suaire soit apporté dans la ville et exposé au peuple. Peu de temps après, il a été décidé de construire le Duomo pour exposer le corporal miraculeux. Sur le mur d'entrée de la chapelle se trouve l'un des plus grands orgues d'Italie, composé de 5644 tuyaux.


Autres joyaux à voir. À côté des fonts baptismaux, sur le mur de gauche, se trouve une Vierge à l'Enfant peinte à fresque par Gentile da Fabriano en 1425.


Enfin, après 120 ans, les statues monumentales de l'Annonciation (1603), réalisées par Francesco Mochi et l'une des œuvres les plus expressives du XVIIe siècle italien, ont retrouvé leur place dans la cathédrale. 
Placées pendant près de trois siècles à l'intérieur de la cathédrale avec 24 autres splendides sculptures commandées pour embellir le temple de la ville, elles ont été déplacées dans les réserves, puis dans l'ancienne église de Saint-Augustin en 1897 pour être restaurées. 


Renseignements

Visites du Duomo, du Trésor de la Cathédrale et de la Cappella Nova ou Chapelle Saint-Brice:

  • Novembre-février 9h30 - 17h.
  • Mars et octobre 9h30 - 18h.
  • Avril-septembre 9h30 - 19h.

Dimanches et jours fériés :

  • Novembre-février 13h-16h30.
  • Mars et octobre 13h - 17h30.

Pour plus d'informations: Opera del Duomo de Orvieto, tél. +39 0763 342477 - email opsm@opsm.it; Guichet, tél. +39 0763 343592 - email biglietteria@operadelduomo.it

Heures
Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs