Agrégateur de contenus

Rocca Albornoziana

Forteresse Albornozienne à Narni

La forteresse de l'Albornoz s'élève de manière imposante au-dessus de Narni et des gorges de la Nera, entourée d'une végétation luxuriante.

L'imposant édifice fait partie du système de forteresses que la papauté, après Avignon, a mis en place pour assurer la garnison de l'État pontifical nouvellement reconquis. Sa position et les caractéristiques de sa construction témoignent de la volonté de contrôler le territoire, traversé par les voies de communication avec Perugia, Terni et Amelia.

Le cardinal Egidio De Albornoz (Cuenca, 1299 - Viterbe 1367) l'a fait construire en 1367 sur un dénivelé de 332 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans une position très favorable pour se défendre contre les attaques militaires. Le cardinal a œuvré au renforcement du pouvoir papal en concevant et en faisant construire des châteaux et des forteresses, symboles de la puissance de l'Église.

La forteresse a un plan quadrangulaire, les angles étant fortifiés par quatre tours, et elle est entourée d'un fossé et d'une seconde muraille. Les murs et les tours, couronnés de corbeaux, entourent une cour à laquelle on accède par deux élégants portails. La cour, également carrée, est entourée de deux bâtiments et d'agréables escaliers permettent d'accéder au premier étage, où se trouvait la résidence seigneuriale. La plus grande des quatre tours est identifiée dans le donjon, avec un côté de pas moins de 20 bras et une hauteur de quatre étages, plus le sous-sol.

La forteresse a été érigée sur les vestiges d'un premier établissement militaire construit par Frédéric Barberousse, et après seulement cinq ans, en 1371, Pietro ou Giovanni di Nevico, le premier châtelain, en a pris possession. Les travaux s'achevèrent en 1378. Plusieurs architectes ont travaillé sur le projet, dont probablement Ugolino I di Montemarte et Matteo Gattapone, qui a travaillé sur plusieurs bâtiments commandés par le cardinal Albornoz.

Entre 1370 et 1449, elle a accueilli des papes, des cardinaux et des condottieri. En 1395, il fut conquis par Pandolfo Malatesta et retourna ensuite aux mains du pape; il fut concédé en juridiction à Andrea Tomacelli, frère de Boniface IX. En 1417, Braccio Fortebraccio, un noble condottiere de Perugia, occupa Narni et la forteresse de l'Albornoz. Quelques années plus tard, la forteresse revient à un pontife, Martin V, et à sa famille noble, les Colonna. D'autres papes suivirent: Eugène IV et Nicolas V. Ce dernier lança une série de travaux d'agrandissement des structures défensives, qui se poursuivirent sous les papes Sixte IV et Innocent VIII, jusqu'à la fin du XVe siècle.

La forteresse d'Albornoz a subi de nombreux sièges, dont un en 1527 par les Landsknecht qui, revenus victorieux de Rome, se sont retournés contre Narni. Après une première victoire des Narnesi, les Lansquenets prirent le dessus, entrèrent dans la ville et la détruisirent. De nombreux autres assauts suivirent jusqu'en 1798 où, avec la proclamation de la République romaine et la fuite de Pie VI, une armée de Français dirigée par le général Berthier dépouilla la forteresse de ses armes afin d'obtenir des canons. En 1860, elle fut conquise par le général Luigi Masi de la brigade d'Ombrie et cédée au Royaume d'Italie.

Au cours du XIXe siècle, elle fut une prison et en 1906, elle fut achetée pour une somme dérisoire par le prince russe Mestschezsy; en 1972, elle devint la propriété d'une famille romaine, tandis qu'aujourd'hui, elle est le patrimoine culturel de la municipalité de Narni et de la province de Terni.

Parmi les personnages les plus importants qui ont séjourné dans la forteresse d'Albornoz, on peut citer le cardinal Duranti Durante, l'archevêque et astronome Alessandro Piccolomini et le comte Francesco Cenci, qui y a séjourné en tant que prisonnier.

On peut accéder au complexe fortifié à pied, par la caractéristique Via del Monte, ou en voiture en suivant la direction de la route Flaminia, en direction de Rome, puis en tournant à gauche.

Aujourd'hui encore, la forteresse représente une fenêtre sur le Moyen Âge à Narni. Des visites guidées permettent de pénétrer à l'intérieur de l'un des environnements les plus évocateurs de la région.

Sur le piano nobile, le parcours thématique accompagne les visiteurs dans le fascinant monde médiéval ; il est possible d'y admirer des reconstitutions qui mettent l'accent sur la vie au XIVe siècle.

INFORMATIONS

Adresse

Via Feronia, 05035 Narni TR

Heures d'ouverture

Ouverture à partir du 29 avril

Du mardi au vendredi

10.00-13.30 / 14.30-19.00

Samedi et dimanche

10.30 / 19.00

Contact

www.archeoares.it/musei/narni/

narni@archeoares.it

800266300 (gratuit)

351 2385302

 

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs