Agrégateur de contenus

De Trestina à travers les bois, les prairies et les sanctuaires...
Vélo de route

ROUTE 11 - De Trestina à travers les bois, les prairies et les sanctuaires...

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
700 m
Distance
49,5 km
Un itinéraire de grand intérêt paysager, dans une zone à prédominance rurale, sur des routes le plus souvent sans circulation qui traversent des prairies, des champs cultivés, des bois denses et une nature intacte.
Départ Trestina
Arrivée Trestina
Distance 49,5 km
Dénivelé 700 m
Difficulté Moyenne
Sol Asphalte
Vélo recommandé De route, hybride
Sites touristiques Lisciano Niccone, Sanctuaire de la Madonna del Transito di Canoscio.


De difficulté moyenne, l'itinéraire n°11 part de la gare de Trestina, une petite ville située entre Città di Castello et Umbertide, offrant la possibilité de profiter de l'option train+vélo. De là, prenez la SP105 en direction d'Umbertide, puis continuez sur la SP140 jusqu'à Montecastelli. Continuez en direction de Niccone et tournez à droite vers Cortona et Lisciano Niccone, en empruntant la SS416 qui traverse la vallée de Niccone, caractérisée par des paysages encore essentiellement ruraux.

La route est peu fréquentée et presque entièrement plate, à l'exception du court passage qui mène au village de Sant'Andrea di Sorbello. Au kilomètre 21, après avoir passé un bar sur la droite, quittez la SS416 et tournez à droite, en suivant les indications pour Leoncini et Sasso di San Donnino. Un peu plus loin, tournez à gauche vers le Sasso di San Donnino, et au prochain croisement, tournez à droite, en abandonant les indications pour le Sasso di San Donnino. Au kilomètre 23, vous entamez une splendide montée, assez raide dans le premier kilomètre, qui vous conduit en Toscane et qui serpente à travers des bois denses, alternant seulement avec de petites étendues de prairies et de pâturages.

Le col est à 25,5 kilomètres et de là commence une descente qui demande de l'attention, car elle est pleine de virages et la route est très bosselée par endroits. A la fin de la descente, nous restons sur la droite, puis nous tournons à gauche à la première bifurcation et à droite à la seconde, jusqu'à revenir à la SP105 près de San Leo Bastia, où nous pouvons nous arrêter pour une courte pause et un café. De là, repartir en direction de Trestina jusqu'au kilomètre 36: tourner à gauche, en suivant les indications pour Lugnano et prendre une route de campagne sinueuse. 

À 39,5 kilomètres, tournez à nouveau à droite en direction de Trestina, une action à répéter à Bivio Lugnano. Au kilomètre 42, on traverse le Bivio Canoscio et on tourne à gauche en direction de Canoscio: ici commence la montée panoramique qui mène au Sanctuaire de Canoscio, mais ceux qui n'ont pas envie d'affronter une autre montée peuvent continuer tout droit et revenir à Trestina en quelques kilomètres. La montée, pleine de virages, ne présente pas de dénivelés importants et conduit en un peu moins de trois kilomètres au Sanctuaire, d'où la vue embrasse toute la vallée du Tibre. À ce point, descendez sur le versant opposé en direction de Fabbrecce et, à la fin de la descente, tournez à nouveau à droite en direction de Trestina, où vous revenez en deux kilomètres environ. 


En suivant l'itinéraire, il faut absolument visiter le château de Lisciano, construit vers le IXe-Xe siècle au sommet de la colline qui domine le village de Lisciano Niccone, une petite ville nichée dans la campagne. À proximité, ne manquez pas les châteaux de Reschio, Sorbello et Pierle. Juste au-dessus de Trestina, on trouve en revanche le sanctuaire de Canoscio, construit à la fin du XIXe siècle, qui est le point de référence le plus important de la dévotion mariale en Ombrie, visité chaque année par plus de 100 000 fidèles.