null
Trekking

Randonnée de Spoleto à Monteluco

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
null
Distance
2 km
Explorez l’itinéraire de randonnée de Spoleto à Monteluco, un parcours fascinant à travers des ermitages charmants nichés dans la dense forêt de chênes verts de la région de Spoleto.

De Spoleto à Monteluco le long du chemin des ermites

Distance 2 km
Dénivelé 500m
Difficulté moyenne
Temps de trajet 1 heure
Route asphaltée et en terre
À voir dans les environs Cathédrale de Spoleto, Rocca Albornoziana, Ponte delle Torri, Parc Fluvial du Nera

 

Des Romains, qui en ont fait leur forêt sacrée, aux saints ermites qui ont passé des heures ici en prière et en réflexion, Monteluco représente encore aujourd’hui un lieu imprégné d’une aura de sacralité. Vous pouvez vous laisser bercer par les étendues verdoyantes d’arbres et partir à la découverte de l’un des itinéraires de randonnée de la région, qui vous mènera de Spoleto à Monteluco le long de « la corta », un sentier pittoresque à travers la forêt de Spoleto.

22 janvier 2024 - Attention : le Ponte delle Torri n’est actuellement pas praticable. Jusqu’à sa réouverture, la municipalité de Spoleto recommande d’atteindre le Fortilizio dei Mulini en suivant le sentier CAI n°3, depuis la Via del Tiro a Segno, en prenant la bifurcation à droite (consultez la carte des sentiers en bas de la page).

Le parcours d’environ une heure se déroule principalement en montée, il est donc recommandé de porter des vêtements et des chaussures appropriés.

Après avoir atteint le Fortilizio dei Mulini, où commence le sentier CAI n°1, la route remonte le versant nord-ouest escarpé à travers une forêt de chênes verts d’une grande valeur scientifique, historique et paysagère, connue sous le nom de Bois sacré de Monteluco. Un lucus, comme les Romains l’appelaient, sacré pour Jupiter et protégé par les règles gravées dans la célèbre Lex Spoletina, un document épigraphique composé de deux stèles remontant à la fin du IIIe siècle av. J.-C., inscrit en latin archaïque, détaillant les lois régissant la coupe du bois et les sanctions pour ceux qui les enfreignaient.

Au cours de la promenade le long de « la corta », les amateurs d’ornithologie pourront observer des spécimens de pics verts, de grands pics épeiches, de sittelles et de torcols.

En continuant le long du sentier, vous atteignez la zone des ermitages, souvent aujourd’hui partie de propriétés privées, qui témoignent de l’importance du mouvement érémitique qui s’est développé à Monteluco à partir du VIe siècle. Parmi ceux facilement accessibles, l’ermitage de San Paolo Protoeremita se distingue, acheté au XIXe siècle par la famille Marignoli qui l’a transformé en villa privée et a construit l’église adjacente de Saint François d’Assise. L’ermitage delle Grazie, aujourd’hui une résidence d’époque, a gagné en importance au XVIe siècle lorsqu’il a été élu lieu de réunion des ermites et résidence du prieur de la congrégation, après que les Bénédictins aient abandonné l’ermitage de San Giuliano. Un peu plus loin, vous rencontrerez l’ermitage de San Michele Arcangelo, qui abrite une chapelle et trois grottes profondes, dont l’une est adaptée en oratoire. Une fois les ermitages dépassés, vous traversez la route provinciale pour réemprunter le sentier menant au sommet de la montagne, longeant le couvent de saint François, dont l’origine remonte au premier ermite qui se retira à Monteluco, le saint syrien Isaac. La tradition veut que le même saint François d’Assise y ait fait halte en 1218. Près du couvent se trouve une copie de la Lex Spoletina, tandis que l’original est conservé au Musée archéologique national de Spolète. Après vous être immergé dans le silence relaxant qui imprègne la forêt, vous pouvez atteindre le Belvédère et ses ermitages, certains dédiés aux saints qui se retirent probablement ici en prière.

À la fin de la promenade, vous pouvez retourner à Spoleto pour visiter son charmant centre historique. Dans la partie haute de la ville, vous pouvez admirer la Rocca Albornoziana, une forteresse médiévale dominant la vallée de Spoleto et siège du Musée National du Duché de Spoleto, ainsi que la Cathédrale de Spoleto, un chef-d’œuvre de l’architecture romane situé sur la place du même nom.