Agrégateur de contenus

Le Pérugin à Spello

À l’intérieur de la splendide église de Sainte-Marie Majeure à Spello, dans les deux piliers qui bordent l’abside, on trouve deux œuvres enlevées de lieux inconnus de Pietro Vannucci appelé « Il Perugino » (Le Pérugin) : à gauche la « Pitié », Saint-Jean l’Évangéliste et Marie-Madeleine, et à droite « la Vierge à l’Enfant », Sainte-Catherine d’Alexandrie et Saint Blaise ».

La Pitié, Saint-Jean Évangéliste et Marie-Madeleine est l’une des dernières œuvres du peintre datée de 1421. Elle fut commandée au Pérugin par un certain Michelangelo Andine, dont le nom apparaît sur l’inscription. Sur un trône, au pied duquel est écrit le nom du commanditaire, est assise la Vierge âgée, vêtue d’un manteau bleu sous lequel se cache une robe lilas et un jupon blanc. Dans ses bras elle tient le Christ qui semble presque recueilli. Deux petits panneaux portant sa signature pendent du trône. Sur les côtés, deux chérubins souffreteux, plongés dans un paysage idéalisé de fin Renaissance. Sur les côtés, Saint-Jean avec les mains jointes et une robe bleue, recouvert d’un manteau fuchsia, comme celui de Sainte Marie-Madeleine qui porte cependant une robe verte. Elle a aussi les mains jointes, mais il semble qu’elle vienne de déposer de l’encens au pied du Christ. Sur le fond, on remarque, surtout, l’absence des détails classiques typiques de cet artiste en raison des problèmes à la vue dont souffrait le peintre.

La seconde œuvre, la « Vierge à l’Enfant, Sainte-Catherine d’Alexandrie et Saint-Blaise », toujours de 1421, fut commandée par un certain Giovanni Bernardelli comme il est décrit dans l’inscription sur le trône « EXPE(NS)IS IOANNE BERNARDELLI / AD MDXXI DIE XXV APRILIS ».
Sainte-Catherine, facilement reconnaissable, est vêtue d’habits royaux pour souligner son origine princière avec la palme dans la main, comme symbole de son martyre.

Saint-Blaise, un autre saint martyrisé, apparaît à gauche avec les typiques enseignes épiscopales, la mitre et la crosse, et montre de la main droite le peigne en fer de cardeur avec lequel il fut torturé.

Explorez les environs
Les principales attractions dans les environs