Agrégateur de contenus

Le chemin Lauretano
Trekking
Chemins

Le chemin Lauretano

En marche entre nature et esprit, à la découverte d’un muséé à ciel ouvert de lieux, parcours et mémoires.

Ne manquez pas ce parcours qui connecte deux « monumentales » destinations de pèlerinage, Assisi et Loreto, et il fait partie d’un ancien tracé qui conduisait jusqu’à Rome : le parcouraient les fidèles pour aller rendre visite dans la ville des Marches le Sanctuaire de la Sainte Maison de Marie. Plus qu’un chemin, c’est un musée à ciel ouvert de lieux, parcours et mémoire, long 150 km et divisé en sept étapes, chacune d’environ 22 km, qui pour la beauté des paysages restera dans votre cœur longuement.

Nous vous proposons quelques – unes des étapes du chemin lauretano qui s’étend sur le territoire de l’Ombrie et partiellement dans les Marches. Vous pouvez les entreprendre toutes ou seulement une, selon votre feuille de route. La chose important est que vous choisissiez de prendre la route en automne ou au printemps, les meilleures saisons pour une aventure à pied dans la nature. Un petit conseil : faites attention au tracé pas toujours visible. Seulement depuis quelque mois en effet ont commencé les travaux de réhabilitation qui prévoient l’aménagement de poteaux balisage en bois et de totem avec l’indication du parcours et avec les informations historiques et culturelles sur ce territoire. 

Partez d’Assisi vers Spello long de la Route Nationale 444 et rejoignez l’abbaye de Saint Benedetto al Subasio. D’ici, avec une promenade de plus de trois heures pour une dizaine de km avec un dénivelé maximum en amont de 340 mètres, vous pouvez bénéficier de la côte du Mount Subasio, parmi des bois de taillis et des oliveraies, qui vous envoie sur la plaine ci – dessous en vous essayant en un rien de temps au – dessus de Spello et en vous offrant une belle et inattendue vue du bourg.

La deuxième étape, pour ceux qui sont les plus entrainés et les plus motivés, commence par Spello sur le plateau de Colfiorito pour plus de huit heures en marche avec un dénivelé en amont d’environ mille mètres.


C’est surement l’étape la plus difficile de tout le parcours, avec une longueur d’environ 29 km parmi des chemins de terre et des sentiers peu battus, mais vous le saurez apprécier pour la beauté de ses paysages solitaires qui de la Vallée de Spoleto et des collines de Spello ils grimpent sur l’Apennin et le traversent. Vous emprunterez des zones cultivées, des bois et des pâturages jusqu’à toucher la palude de Colfiortio, un écrin précieux de biodiversité.

Nous vous conseillons la visite à l’Église de Santa Maria di Plestie de style proto – roman, qui se trouve sur la frontière entre l’Ombrie et les Marches : l’édifice se trouve dans la Mairie de Serravalle di Chienti, alors que le parvis est situé dans la Mairie de Foligno.

La troisième étape, après avoir traversé la plaine de Colfiorito et l’haute partie de la Vallée du Chienti, elle entre dans les Marches. Maintenant vous pouvez choisir entre deux parcours du chemin Lauretano: ce qui porte à Camerino, pour environ 23 km et six heures de chemin avec un dénivelé en amont de 600 mètres, ou celui pour Muccia, 18 km pour plus de 4 heures et demi de chemin avec un dénivelé en amont de 350 mètres.

D’ici à Loreto il y a encore 80 km de chemin en passant pour Belforte del Chienti, Tolentino et Macerata, mais quelle que soit votre décision – continuer ou terminer la marche – vous vous sentirez mieux, dans le corps, dans la tête et dans l’esprit. 

Pour plus d’informations:
www.camminilauretani.eu 
www.umbriafrancescoways.eu


Les identifiants du Pèlerin Lauretano (Charta Pelegrini Lauretani) sont délivrés par la Confraternité des Très Saintes Stigmates de Saint François (www.sacrestimmate.it) auprès des lieux religieux spécifiquement autorisés ou selon des modalités sur internet, aussi en collaboration avec Opera Romana Pellegrinaggi.